Mon flow: un mec de tess qui rock

Yo les shooters!!!
Pour notre première interview « mon flow » l’homme que l’on appelle sushi a accepté de nous parler de son flow et de ses influences.

Peux-tu te présenter en quelques mots? 

Moi c’est Sushi, Yanis pour les intimes et crocoswooshi sur instagram. Je viens de Corbeil Essonne dans le 91. Je suis passionné par le hip-hop et de sneaker.

D’où vient ton nom ?

À la base c’est sushi man comme le morceau de Jarod, il vient d’un délire sur ce son.

Quelles sont tes inspirations en matière de flow?

Beaucoup des anciens de chez moi, les grands, et les flows des rappeurs américains de l’ancienne génération. Je m’influence aussi beaucoup de mes potes parce que même si on a tous des flow différents j’aime bcp comment ils s’habillent. Une même pièce sur eux et sur moi on la portera pas de la même manière, mais on la portera bien dans tous les cas. C’est un peu ce qui fait la force de notre groupe.

 As-tu un outfit type ou un indispensable dans un outfit? 

L’ensemble jogging avec une paire de air Max, simple, confortable et bg. Je pourrai m’habiller comme ça tous les jours sans aucune prise de tête.

Pourquoi avoir choisi le clip “je vis je visser” pour matcher avec ton outfit ?

Bah à la cité on traine en jogging, c’est plus confortable et plus pratique si il faut courir ou se poser n’importe où. On traine entre mecs donc pas besoin d’être sapé, pas besoin de plaire. Mais j’ai un côté de moi qui est attiré par la mode, c’est ma passion. Du coup j’essaye de trouver des jolis ensembles un peu hype stylé des collabs pour faire rentrer mon univers dans mon quotidien.

Shootmag : Merci pour cette interview.

Sushi : Merci à vous, à la prochaine.

Shootmag : Tu reviens quand tu veux.

Laisser un commentaire