La rue en Lacoste

Lacoste indispensable dans le streetwear

Depuis les années 90, certaines pièces de chez Lacoste sont devenues des pièces incontournables dans le streetwear.

Le survet, la casquette la banane ou encore le bob et le polo, ont fait de Lacoste une  marque implantée dans la culture street, en effet les personnes portant les pièces Lacoste citées plus haut revendiquent clairement leurs appartenance à ce mouvement de street culture.

Pendant longtemps Lacoste refusait d’associer son nom à ce mouvement, mais cela prend fin en 2017 et pour marquer le coup Lacoste s’associe avec la marque Supreme pour une collection capsule et depuis les marques collaborent ensemble chaque année.

En 2018 Lacoste annonce sa collaboration avec Moha La Squale rappeur émergent de l’époque. Ils collaborent sur une collection capsule qui verra le jour en octobre 2019.

Cette collab est un véritable virage pour la marque car pour la première fois elle va laisser un rappeur confectionner des pièces pour la marque.

Malheureusement cette collaboration cessera car une enquête judiciaire visant le rappeur sera ouverte.

En effet de nombreuses jeunes femmes accusent le rappeur de violence, agressions sexuelles et de séquestration, ( il a était innocenter depuis) de même pour son confrère Roméo Elvis qui lui aussi est accusé par une jeune femme pour des faits d’agression sexuelle.

Malgré ces mésaventures avec des rappeurs, la marque n’a pas baissé les bras et n’a pas lâché le hip-hop et sort une collection capsule avec le rappeur Tyler The Creator en collaboration avec sa marque Golf le fleur.

Récemment c’est le rappeur Asap Nast qui a rejoint les rangs de la marque en tant qu’ambassadeur. Depuis Moha La Squale la marque n’a pas collaboré avec d’autres artistes français.

Un commentaire

Laisser un commentaire